La citoyenneté selon Clermont-Tonnerre

Au début de la Révolution française, le Tiers-État organise les instances politiques. Il doit alors aussi légiférer sur la citoyenneté pour savoir qui sont les électeurs. Pendant un temps, la Constituante se demande si elle doit les différencier selon leurs religions. Finalement, les protestants obtiennent tout de suite la citoyenneté.