pictovudailleurs

Le Liban, un système politique empreint de religiosité

Le pays du Cèdre a nommé un nouveau président après plus de 29 mois de vacance présidentielle. Ce sont les partis chrétiens et un ancien premier ministre sunnite qui ont pu débloquer la situation, bien que le nouveau président soit une personnalité contestée.

Le pays du Cèdre a nommé un nouveau président après plus de 29 mois de vacance présidentielle. Ce sont les partis chrétiens et un ancien premier ministre sunnite qui ont pu débloquer la situation, bien que le nouveau président soit une personnalité contestée . . .

 

Oups, vous n'avez pas accès à cet article.

Si vous êtes abonné.e, entrez vos codes d'accès ci-dessous.

Si vous ne l'êtes pas (encore), vous pouvez nous tester ou vous abonner.

 

Dans la même rubrique

  • Un nouveau projet de loi sur la laïcité au Québec

    Au Québec, une loi sur la laïcité est envisagée depuis plusieurs années déjà. Un ministre a déposé au Parlement un projet en bonne et due forme le 28 mars. Projet qui suscite des remous puisqu’il …
  • Oman, l’islam de la main tendue

    Tout au bout de la péninsule arabique, poussant une pointe dans le Détroit d’Ormuz, au débouché du Golfe persique, et une autre, bien plus large, dans la mer d’Arabie, se trouve un pays nommé Oman. …