Édito – N°1

25 octobre 2016

Chers lecteurs, chères lectrices,
Je suis heureuse de vous présenter LaïCités, lettre mensuelle sur les faits religieux et la laïcité.

Ce projet éditorial ne doit rien au hasard. Je me permets de vous en raconter l’histoire. Depuis bientôt 5 ans, on a pu me lire dans différents médias.
À l’époque où j’ai commencé à travailler sur ces sujets, chez Fait-religieux.com, les religions et la laïcité n’occupaient pas plus de quelques lignes dans les grands quotidiens nationaux, essentiellement à la rubrique « International ».
Depuis 2015, clairement, il n’est plus possible de faire l’impasse sur ces thématiques hautement sensibles. L’actualité en déborde, mais le traitement médiatique qui leur est accordé est bien plus souvent indexé sur les drames et les inquiétudes que sur le concret des situations. Au mois de janvier de cette année-là, j’ai senti tout le poids de ma carte de presse.

Pur produit de l’école publique, j’ai été meurtrie de voir les établissements scolaires sous le feu des projecteurs parce que des élèves n’avaient pas respecté la minute de silence en hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo. Peu après, une amie institutrice (passablement en colère) m’a demandé « et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? » J’ai commencé par m’inscrire à la réserve citoyenne, pensant que mes connaissances pourraient s’avérer utiles.

Dans le même temps, le site Fait-religieux.com était sur le point de lancer une publication avec Le Monde des Religions : une lettre professionnelle à destination des enseignants. J’y ai vu l’occasion d’œuvrer pour l’École, une institution qui m’est chère au point que j’ai envisagé un temps de la rejoindre. En 2009, j’ai présenté le Capes avant d’être happée par le journalisme.

Fait-religieux.com a depuis déposé le bilan, mais j’ai eu la chance d’être recrutée par Le Monde des Religions pour y rédiger la lettre Laïcité & Religions à destination des professeurs. Au bout d’un an, en juin 2016, la publication a cessé. De mon côté, j’étais toujours convaincue de l’utilité cette lettre d’information.
J’ai donc décidé, chers lecteurs, chères lectrices, de faire vivre ce projet qui me tient à cœur. Il s’agit d’un engagement personnel et citoyen qui ne se pérennisera que s’il rencontre ses lecteurs et ses abonnés.

Forte de 5 années passées à rencontrer et interviewer les meilleurs experts sur la laïcité et les religions, à explorer les enjeux éducatifs, je me lance avec enthousiasme.

 

LaïCités est conçue comme un outil de compréhension et de décryptage de l’actualité des faits religieux. Je fais le pari d’une information sélectionnée, rigoureuse et dépassionnée. À mon sens, cette approche laïque et factuelle rend possible l’ouverture d’un dialogue apaisé et constructif sur ces sujets, notamment avec des jeunes. Je tiens aussi à proposer des pistes pour agir, en faisant connaître les nombreuses initiatives concrètes qui améliorent le vivre-ensemble. L’objectif est ambitieux : mettre l’information au service d’une meilleure pédagogie de la laïcité.

Votre lettre numérique mensuelle se compose de 12 pages. Vous y trouverez chaque mois : une sélection des actualités les plus utiles, un mini-dossier approfondi, une initiative, un zoom sur une pratique venue de l’étranger, un rite ou un mot expliqué, des ressources pédagogiques et un texte du passé qui entre en résonance avec l’actualité.
Si ce numéro vous a plu, n’hésitez pas à le transférer et à en parler autour de vous. Vous pouvez aussi vous abonner sur le site www.laicites.info et recevoir ainsi chaque mois, dans votre boîte mail, la lettre LaïCités.
Bonne lecture !

Louise Gamichon