C’est arrivé un 5 novembre

noun_anonymous_213795Tous les 5 novembre, les Britanniques commémorent l’échec de la « conspiration des poudres » (Gunpowder Plot) : un coup d’État raté des catholiques en 1605. Depuis le règne d’Henri VIII (1509-1547), l’Angleterre ne répond plus à l’autorité du pape. Les conjurés reprochent au roi Jacques Ier son intolérance envers les catholiques et les protestants puritains. Ils prévoient de faire sauter le Parlement au moment où le roi doit s’exprimer devant les députés, espérant ainsi déclencher un soulèvement catholique. Leur projet est découvert : le 5 novembre 1605, les autorités arrêtent un homme qui s’apprêtait à mettre le feu à des barils de poudre dans les caves du Parlement. Il s’agit de Guy Fawkes, un converti au catholicisme. Il avoue le nom des autres conjurés sous la torture avant d’être condamné à mort. Finalement, il saute de l’échafaud où il devait être exécuté et se brise la nuque en tombant.

Après ces évènements, les catholiques n’ont pas été particulièrement persécutés, mais le roi Jacques Ier déclare une fête : pendant deux cent ans, les services religieux commémorent l’échec de la « conspiration des poudres ». Les Britanniques allument des feux de joie dans lesquels ils brûlent des effigies du pape. Au fil des siècles, alors que les guerres de religion prennent fin, on brûle plutôt des portraits de Guy Fawkes ou des mannequins de papier qui le représentent.

Aujourd’hui, Guy Fawkes est aussi une figure révolutionnaire. La bande dessinée V pour Vendetta (1982-1990), puis le film en 2006, imaginent que l’Angleterre est aux mains d’un régime dictatorial combattu par un anarchiste dissimulé sous un masque blanc orné d’une moustache qui fait ouvertement référence à Guy Fawkes. Le film s’ouvre sur la phrase : « Remember, remember, the fifth of November » (Rappelle-toi, rappelle-toi, le 5 novembre), jour de la commémoration de la conspiration des poudres, donc. En 2008, le masque de Guy Fawkes utilisé dans le film « V pour Vendetta » est adopté par les hackers du groupe Anonymous.

Pour aller plus loin :

Le terrorisme moderne a été inventé par des catholiques… et ça se fête – Le Huffington Post

Qui est Guy Fawkes, ce catholique du 17e siècle devenu symbole des Anonymous ? L’Obs

Vous avez aimé cette actu ? Souscrivez à notre Newsletter gratuite.